Premier week-end du ramadan

premier-week-end-du-ramadan
Note moyenne des membres

(0 / 5)

Évaluer cette recette

0 personnes Voter cette recette

Recettes similaires :
  • couscous

    Couscous de pois chiches et de légumes

  • choumicha-seffa-vermicelles-epaule-agneau

    Vidéo choumicha : Seffa aux vermicelles avec Epaule d’agneau

  • cuisinedumaroc-poulet-fritte-djaj

    Poulet mhamar (Rôti)

  • cuisses-de-poulet-aux-champignons

    Cuisses de poulet aux champignons

  • poulet-roti-sauce

    Poulet chasseur

Ce week-end, c’est le début du ramadan pour des milliers de Montréalais musulmans. Trente jours de jeûne et de prière, de rassemblements festifs, de repas de fête le soir venu. Coïncidence, cette année encore, la fête juive de Roch Hachana, qui célèbre le Nouvel An juif, se déroule pendant les premiers jours du ramadan.

Pour les non-musulmans, le ramadan se résume souvent à «jeûner», en quelque sorte l’équivalent du carême chrétien. Pour les musulmans, c’est bien sûr le jeûne, du lever au coucher du soleil, pendant 30 jours. Mais c’est aussi et surtout l’occasion de manger ensemble, de se rencontrer, de resserrer les liens et de réaffirmer sa foi, chaque fois que le soleil se couche.
Pendant le ramadan, M. Mokhtar et M. Hakim, du Café 5 juillet, offrent le souper gratuitement à tous ceux qui se présentent chez eux, quelle que soit leur religion. Le repas est constitué de plats apportés par les clients réguliers et les propriétaires, tous deux d’origine algérienne: «Et ce n’est pas de la poutine ou de la pizza, dit en riant M. Mokhtar. C’est au contraire l’occasion de goûter des plats qu’on mange rarement pendant l’année.»

En effet, au menu, on trouve des plats nationaux algériens, marocains, maghrébins, etc. (souvent longs à préparer, d’où leur rareté), des mets riches en protéines, des pâtisseries faites pour l’occasion.

Ce sont principalement des célibataires qui viendront manger au café ou dans les mosquées qui, elles aussi, offrent gratuitement à manger. «Le ramadan est le mois pour être en famille et en communauté, un peu comme Noël pour les chrétiens, sauf que cela dure un mois, explique Mohammed Karroumy, Montréalais d’origine marocaine. Les visites aux proches font partie du rituel de ramadan: dans notre religion, plus tu vois de gens, plus tu te déplaces pendant ce mois pour rendre visite et recevoir à ton tour, plus tu as de récompenses (hassanate, en quelque sorte l’équivalent des “indulgences” des catholiques).»

Rompre le jeûne à l’heure exacte établie, chaque jour, par le calendrier musulman donne également droit à des hassanates: «Cela étonne souvent les non-musulmans, dit M. Mokthar. Effectivement, nous respectons à la lettre ce qui a été écrit dans le Coran il y a 14 siècles: nous croyons que tous les petits changements qui auraient pu être apportés au cours du temps auraient fini par étioler et fragiliser notre religion.»

C’est aussi pendant le ramadan que la cinquième prière quotidienne, celle du soir, est plus longue, justement pour réaffirmer sa foi.

Dans les restaurants, les épiceries et les pâtisseries halal, depuis quelques semaines, on cuisine et on prépare tout ce qu’il faut pour l’iftar, c’est-à-dire la rupture du jeûne chaque soir. Certaines pâtisseries sont typiques, par exemple les zlabia, faites de semoule et de sucre. Tous les plats, tous les desserts sont colorés: «Pendant le ramadan, dit M. Karroumy, on mange aussi avec les yeux.»

Y a-t-il des spectacles, des concerts spécifiques pendant le ramadan? Peu, puisque c’est d’abord l’occasion de se rencontrer, de manger et de prier en famille, chez les uns ou les autres.

On n’échappe toutefois pas au 21e siècle: les télévisions tunisiennes, marocaines, algériennes, maghrébines, etc., captées ici par satellite, profitent généralement du ramadan pour lancer leurs nouvelles émissions!

EN BREF

Qu’est-ce que le ramadan?

C’est le neuvième mois du calendrier lunaire musulman. Pendant cette période, les musulmans de 13 ans et plus ont l’obligation du jeûne et de l’abstinence complète, de l’aube au coucher du soleil, en fonction des heures précisées dans le calendrier. Le jeûne ne doit toutefois pas mettre en péril la santé du pratiquant. Quand commencera le ramadan ? Le calcul est assez complexe et on saura aujourd’hui s’il débute demain ou dimanche.

Que veut dire halal?

Littéralement ce qui est «permis», selon la charia, qui est le code de jurisprudence religieuse musulman.

Qu’est-ce que l’iftar?

C’est la rupture du jeûne, tous les soirs, au coucher du soleil.

Publié le : 24 septembre 2006 par : | Catégorie : Toutes les Ramadan

Envoyer un Commentaire


sept × = 28

Cuisine Marocaine : Boissons, Couscous, Desserts, Divers plats, Pâtisseries, Poissons, Salades, Soupes, Tajines, Viandes, Volailles